Blogue

Retour au blogue
patio ou terrasse

Patio ou terrasse : 4 conseils avisés d’un designer d’extérieur

Au cœur de la plupart des aménagements paysagers se trouve un espace de vie polyvalent qui peut prendre la forme d’un patio ou d’une terrasse. Afin de bien planifier votre aménagement, vous devrez donc choisir dès le départ si vous préférez l’un à l’autre. Cette décision modifiera complètement l’aspect et le côté fonctionnel de votre cour extérieure.

 

La différence entre un patio et une terrasse

Bien que la terminologie puisse changer selon votre interlocuteur (balcon, patio et terrasse), nous ferons ici une distinction afin d’expliquer deux types de construction, même si en réalité les termes sont régulièrement interchangés. La terrasse est ici considérée comme une structure surélevée par rapport au sol, soutenue par des piliers de béton ou des pieux vissés. Cette structure peut alors être faite de béton coulé, de bois, de composites, etc. Le patio est considéré ici comme étant une construction qui se trouve au niveau du sol. Il peut comporter plusieurs paliers au besoin et être construit aussi à l’aide de plusieurs matériaux.

 

De judicieux conseils pour choisir entre une terrasse et un patio

La terrasse et le patio ont tous deux des avantages et des désavantages. Un architecte paysagiste vous aidera à évaluer vos besoins selon vos goûts, vos intérêts et les contraintes pour créer la cour extérieure qui vous conviendra le mieux. Voici d’ailleurs quelques conseils d’un professionnel en aménagement paysager.

1. Prenez en compte la fonctionnalité de l’espace à créer

Lorsqu’on doit choisir entre un patio au sol ou une terrasse surélevée, il faut d’abord se demander comment vous utiliserez cet espace et comment votre résidence est implantée sur votre terrain. Il faut déterminer quel sera l’accès le plus utilisé pour passer de la résidence à cette nouvelle zone de vie. Ensuite, il faut voir avec quel autre espace, intérieur ou extérieur, elle sera liée et comment se feront les circulations. Par exemple, dans le cas où vous circulez très fréquemment entre la maison et le nouvel espace, vous trouverez peut-être une terrasse plus pratique, car elle peut être installée à la même hauteur que votre maison et limite l’utilisation de marches. Si vous possédez une piscine, une cuisine extérieure, d’autres zones de détente ou d’autres pavillons sur votre terrain et que vous ne faites pas trop d’entrées et de sorties de la résidence, vous préférerez peut-être le patio à la terrasse.

2. Prenez en compte le coût et la durée de vie de la construction

Pour ce qui est des coûts, les deux se ressemblent lorsqu’on construit un ouvrage de qualité. Étant donné qu’il est possible d’installer la plupart des matériaux de recouvrement de qualité sur les deux types de construction, ce sont les ouvrages qui soutiennent le tout qui changeront. Dans le cas d’une terrasse, vous devrez prévoir des piliers de béton ou des pieux vissés et une structure pour accueillir la pose des matériaux de finition. Pour les patios au sol, il est impératif de prévoir de bonnes fondations granulaires compactées pour soutenir les matériaux de recouvrement. Par rapport à la durée de vie des deux ouvrages, il va sans dire que le patio au sol l’emporte haut la main. Comme les structures de terrasses surélevées sont souvent construites de bois, elles nécessiteront éventuellement des réfections. Le patio au sol, lui, peut bouger, surtout si les fondations ne sont pas adéquates, mais il pourra toujours être replacé sans que rien n’y paraisse.

3. Explorez les différents designs de patios ou de terrasses

Bien que de nos jours il soit possible de construire les patios et les terrasses avec les mêmes critères de design, certaines caractéristiques se prêtent mieux à un ou à l’autre. Par exemple, si vous désirez avoir un patio au sol qui se trouve à la hauteur de votre rez-de-chaussée, mais que votre résidence n’est pas construite pour le recevoir, c’est tout de même réalisable, mais cela nécessitera probablement des modifications à la résidence. Aussi, si vous désirez avoir une terrasse surélevée mais qui n’est pas attachée à la résidence, il faudra prévoir les éléments structuraux en conséquence pour stabiliser la plate-forme afin d’éviter qu’elle valse sous vos pas lorsque vous y circulez. Il y a aussi certains matériaux, comme le bois, qui ne doivent pas être installés au sol à moins de prévoir une structure et du drainage en conséquence afin d’éviter un pourrissement prématuré de la structure. Par ailleurs, même s’il est possible d’installer un recouvrement de pierres naturelles sur une structure de terrasse surélevée en la renforçant, il faut s’assurer de choisir une pierre qui sera calibrée (toute de la même épaisseur) avec un fini autre que naturel (scié, flambé, jet de sable, etc.).

4. Pensez à la vue panoramique

Lorsque vous planifiez votre terrasse ou votre patio, il faut prendre en compte les contraintes et les potentiels qu’offre l’environnement afin de profiter au maximum des atouts et de réduire les inconvénients. Par exemple, si vos voisins ont une vue directe sur votre cour arrière, un patio au sol vous offrira probablement plus d’intimité. Par contre, si vous décidez d’aller vers une terrasse surélevée pour son côté pratique, vous devrez peut-être penser à intégrer des panneaux d’intimité à votre projet. Finalement, si votre terrain offre une vue imprenable et que vous désirez en profiter, vous pouvez y aménager un patio au sol qui aura une meilleure durée de vie tout en gardant un accès de plain-pied à ce dernier.

En somme, bien que beaucoup d’aspects des patios au sol et des terrasses surélevées se ressemblent, choisissez la construction qui répond le mieux à vos besoins et à l’aménagement que vous souhaitez créer. Un professionnel du domaine de l’aménagement paysager pourra vous donner un coup de pouce pour prendre ces décisions. Avant de commencer à construire votre patio ou votre terrasse, consultez notre guide pratique sur les 7 étapes d’un projet d’aménagement réussi.