Blogue

Retour au blogue
Quoi faire avant les travaux de terrassement?

Quoi faire avant les travaux de terrassement?

Au cours d’un projet d’aménagement paysager, il est fréquent de devoir procéder à de l’excavation pour installer différents éléments, poser du drainage ou encore des fondations. Avant de commencer les travaux de terrassement et d’excavation, il est primordial de penser à certaines choses. Cela peut sembler complexe, mais l’entreprise que vous aurez choisie pour effectuer les travaux s’en chargera. Un professionnel saura parfaitement quoi évaluer et décidera de la marche à suivre pour mener votre projet à terme sans embûches.

 

1. Vérifier les installations enfouies

Pourquoi un professionnel vérifie-t-il la présence d’installations enfouies sur le site des travaux? Pour être bien certain d’éviter d’interrompre des services essentiels, d’endommager du matériel, de contaminer le sol ou encore pour éviter les blessures lors des travaux. Si vous vous trouvez dans un quartier desservi par certains services, il faut faire une demande de localisation de ces services auprès d’Info-Excavation au minimum trois jours ouvrables avant la date prévue des travaux. Ces derniers viendront marquer sur le terrain, le cas échéant, les services qui s’y trouvent. Ils enverront une confirmation écrite signifiant que la demande a été exécutée. Cette demande de localisation est par la suite valide pendant 30 jours.

Certaines villes ne font pas partie du réseau d’Info-Excavation, il faut donc placer une deuxième demande pour faire localiser leurs services. Finalement, si vous n’habitez pas dans un quartier desservi par des services, vous aurez certainement des installations septiques et un puits. Il faudra donc communiquer leur emplacement aux professionnels exécutant les travaux ainsi que l’emplacement des conduites de la façon la plus précise possible.

 

2. Étudier le sol avant les travaux de terrassement et d’excavation

Afin de prévenir les risques d’affaissement des structures construites ou les risques de surcoût, un professionnel de l’aménagement paysager procédera à l’évaluation des sols sur place. En connaissant le type de sol, votre professionnel saura vous conseiller sur les mesures nécessaires à prendre afin d’assurer la pérennité de vos ouvrages : profondeurs d’excavation, type de drainage nécessaire, installation de membranes séparatrices spéciales, installation de géogrilles, etc. Il pourra aussi vous informer si certains risques de dépassement des coûts sont envisageables. À cet effet, on pense souvent à la présence de roc qui devra être dynamité ou cassé à l’aide d’un marteau hydraulique, deux activités onéreuses.

 

3. Engager une entreprise agréée pour les travaux de terrassement et d’excavation

Afin de vous assurer que l’entreprise qui s’occupera des travaux est professionnelle et digne de confiance, vous pouvez vérifier si elle détient une accréditation ou une certification. Dans le domaine de l’aménagement paysager, deux certifications font figure de proue avec leurs normes et garanties standards : l’Association des Paysagistes Professionnels du Québec (APPQ) et Maître Paysagiste.

En somme, les travaux de terrassement et d’excavation peuvent paraître complexes à planifier, mais lorsque votre projet est entre les mains de professionnels compétents, les erreurs sont vite évitées. Pour bien planifier votre projet d’excavation et de terrassement, consultez notre guide sur les 7 étapes incontournables en aménagement paysager.

Guide des tendances d'aménagment paysager